Safety Creek
Tous les continents sont en train de se détruire. Dépèche toi. Trouve toi un talent, et viens nous rejoindre à Safety Creek. Vite, le temps presse !


Et si l'art était votre seule chance de rester en vie ..?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Jeu 5 Juil - 12:02

Mon crayon gratte frénétiquement le papier craft sous mes doigts. Le bruit délicieux de la mine fait écho entre les fleurs mystiques qui m’entoure. Un bout de bœuf séché dans la ma bouche, je me concentre sur ce dessin de mille formes qui se dessine devant mes énormes yeux. Une chevelure noire, telle une crinière d’un pur-sang Arabe. Ebène, ébène… De plus en plus vite… La mine griffonne.

Je me plais ici. Il y a de gentille personne, comme Amà, la dame qui vient me servir à manger dans ma chambre. Je ne comprends pas pourquoi je ne parle à personne. Beaucoup de personne sont passé à mes côtés, à me dévisager. Et puis, il y a eu cette fille, qui parlait de moi délibérément.

« Vous avez vu la fille super bizarre avec ses mèches de couleurs ? Il parait qu’elle a tué ses parents, et qu’elle est internée ici pour éviter qu’elle fasse un énorme carnage dans son pays… C’est dingue non ?! Les gens comme ça devraient aller tout droit dans un hôpital psychiatrique… »

J’avais baissé la tête, et l’image parfaite de la princesse aux cheveux roux c’est transformé en une sorcière maléfique, avec un visage attractif. Je ne sais pas pourquoi je vois le monde de cette manière. Ses horribles amis ont rigolé comme des dindes, et elles se sont changées en sales vipères. J’avais un peu pleuré dans ma chambre, mais je m’en fiche. Ici, je cache ma peine.

- Non, aller iris, soit sympa, fais moi un grand sourire. Et toi orchidée, redresse toi, je ne vois pas assez tes pétales…

Les fleurs ne bougent pas, elles s’animent. Je penche la tête, dessinant cette fois ci quelques fleurs, pimentant ce visage de quelques ombres. Oui, ils me parlent ces êtres sans âmes. Pour moi, ils vivent et chuchote, des idées, pour ce visage déjà croisé. Oui voilà… Une petite touche, une dernière et…


Oui c’est ça. Je tourne ma feuille de papier vers les végétaux et souris à pleine dent

- La voilà, elle arrive, soyez présentable… Lys, regarde toi, tu es magnifique aujourd’hui ! Tournesol… Tourne toi encore un peu, et ça sera parfait. Voilà, vous êtes splendide !

Je tourne ma tête vers l’entrée de mon petit coin de paradis, les yeux grands ouverts sur un monde absolument magique. Voilà la princesse que j’attendais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléo Gomez
Fondatrice
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 21
Localisation : Safety Creek

Feuille de personnage
Réputation: Bavarde inconditionnelle
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: L’humour est une plante gaie arrosée de tristesse

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Jeu 5 Juil - 17:01

Les jours passent, inlassablement. Je me plait ici. Oh oui. Je m'y plait beaucoup. C'est beau ici, c'est beau partout où mon regard se pose. Le sable de la crique est blanc et fin. Le ciel est toujours bleu, je n'ai encore jamais revu un nuage. Les plantes, parsemés par-ci, par-là, sont d'un vert éclatant, et les fleurs portent des couleurs vives et joyeuses qui donnent envie de sourire. C'est beau ici. J'aime être ici.

La semelle de mes Doc-Martens rouges écrasaient la terre du chemin qui traversait le jardin botanique. J'aime beaucoup ce jardin. Quand on s'y promène, et qu'on perds ses yeux dans la nature qu'il accueille, on ne peut que trouver l'inspiration. Mes doigts caressent le tronc des arbres. Ma robe boheme à fleur parait ridicule à côté des couleurs éclatantes de celles des vignes que mes boucles brunes frôlent à chacun de mes pas. Je me sens bien, même entourée par cette verdure qui m'a, autrefois, fait tant souffrir.


- La voilà, elle arrive, soyez présentable… Lys, regarde toi, tu es magnifique aujourd’hui ! Tournesol… Tourne toi encore un peu, et ça sera parfait. Voilà, vous êtes splendides !

Je tourne la tête vers le banc en bois au pied du chêne. Sympheris. On m'avait vaguement parlé d'elle, plusieurs fois et je lui avait souris, à maintes reprises. Les gens disent qu'elle n'est pas normale. Mais c'est quoi la normalité ici ? Les éléments qui se déchaînent, chacun, sur un continent, c'est normal ? Et le fait que seulement une infime partie de la population mondiale puisse être sauvée, c'est normal aussi ? "Normal" ainsi que "fou" sont des termes que je préfère remplacer par "original" et "incompris".

Malgré sa différence tant réprimandée, Sympheris avait l'air heureuse. Elle n'a pas l'air bizarre, du tout ! Certes, sa petite voix chuchote aux fleurs, et alors ? Moi je parlais bien à mon hamster, il n'y a pas de quoi la traiter d'extra-terrestre. C'est curieuse et avide de connaître mieux cette jeune fille que je m'avance vers elle, doucement. Un pied devant l'autre, lentement.

- Coucou ma belle, qu'est ce que tu fais ?

Je m’assois près d'elle, sur le banc. Je ne veux pas lui faire peur, et j'hésite à lui mettre une fleur dans ses cheveux d'or et de miel. Elle les aime tant, les fleurs ...

____________________


N'oublie pas de sourire, ça agacera ceux qui veulent te voir pleurer. ~ Cléo Gomez


Dernière édition par Cléo Gomez le Lun 9 Juil - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safety-creek.forum-gratuit.tv
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Lun 9 Juil - 13:16

- Coucou ma belle, qu'est ce que tu fais ?

La princesse s'avance, l'air de me connaître.J'ai déjà entendu parler d'elle. Elle s'appelle Cléo, et elle est très douée de ses mains. Elle est beaucoup apprécié du professeur de dessin, d'ailleurs. Mais elle est meurtris. Au fond d'elle, un soupçon d'abandon a commencé à s'étaler dans son coeur. Elle s'assoit sur le banc, dans une délicatesse royale. Oui, c'est une princesse dans un monde apocalyptique. Je lui tends mon carnet à dessin, enfonçant sur mon front ma casquette de baseball.

- Tu vois, je savais, je savais que tu viendrais. Tu comprends ?

Je la regarde en biais, ouvrant mes grands yeux en elle. Je vois, je vois. Oui je comprend. Je sais qu'ici, quelqu'un va avoir des choses à faire. Et dans les romans, c'est toujours les personnages principaux. Elle en fait partie. Je touche mon coeur, et plante mes doigts sur son front.

- Je vois des choses que les gens ne voyent pas. Tu me trouves étrange, et oui, j'aime beaucoup les fleurs.

Je me balance d'avant en arrière, écoutant les oiseaux chanter et le vent souffler. Je tique de l'oeil, regardant une fleur blanche, aux bourgeons éclatant.Les pétales scintillent tellement, que j'en suis absorbé.

- En Russie, le vent soufflait tout le temps, ils a arrachés des arbres. L'eau aussi n'était pas contente, des cadavres de dauphins et de baleines giseaient dans les rues. Même si papa ne m'aimait pas beaucoup, il m'a mit ici, il avait peur. Je crois qu'au fond, il se sent obligé de me protéger. C'est vrai, je suis sa seule héritière...

Je sors de mon sac un bout de viande séché que je casse en deux et en tend un morceau à la fille aux cheveux d'ébènes.

- Tu as faim ? Moi j'ai souvent faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléo Gomez
Fondatrice
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 21
Localisation : Safety Creek

Feuille de personnage
Réputation: Bavarde inconditionnelle
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: L’humour est une plante gaie arrosée de tristesse

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Lun 9 Juil - 20:23

Elle commence par me tendre son carnet de dessin. Tous ses croquis sont magnifiques. Je feuillette le cahier, et je tombe sur un portrait de moi. J'en reste bouche bée. Il y a tellement de détails, certains que je n'avais même pas remarqué sur des photographies. Et elle, elle ne m'avait aperçue que quelques fois, entre deux chevalets..

- Sympheris c'est....

- Tu vois, je savais, je savais que tu viendrais. Tu comprends ?

Je referme le carnet sur mes genoux et la regarde en souriant. J’avoue que je ne sais pas trop comment interpréter ce qu’elle vient de dire, mais je suis sûre que c’est sympathique. Elle a une tête à être sympathique. Ses yeux bleus font transparaître sa bienveillance, et sa simplicité d’esprit. Je pose ma main sur la sienne. Elle pose son doigt sur son coeur, et puis sur son front. Ce sont des gestes que beaucoup d'acteurs de cinéma fantastique ont déjà fait, mais elle, ne joue pas la comédie. Elle ne plaisante pas. Ses lèvres sont serrées et lui donnent un air sérieux.

- Je vois des choses que les gens ne voyent pas. Tu me trouves étrange, et oui, j'aime beaucoup les fleurs.
- Tu sais, la notion d'étrange n'existe plus maintenant, personne n'est plus étrange que les évènements de ces dernières années, tu sais..

"Je vois des choses que les gens ne voyent pas..", ces mots résonnent dans ma tête. Je me pose des questions, et je n'ose pas lui demander plus de renseignements. Si elle fait du vaudou, du bouddhisme, ou de la magie, ce n'est pas mes affaires, et je prendrais les informations avec attention quand elle voudra bien me les livrer. Ne nous voilons pas la face, vous savez aussi bien que moi que ma curiosité me perdra..

- Qu'est ce que tu veux dire par "choses que les gens ne voyent pas ?"

Son regard se promena dans la cime des arbres avant de se figer sur une petite fleur toute blanche. On aurait dit une boule de coton délicatement moulée en une pivoine bombée. Ses lèvres se mouvèrent légèrement, mais aucun son n'en sortit. Et ses yeux s'écarquillèrent sur la jeune pousse. Elle se penchait de plus en plus sur la gerbe, j'ai bien cru qu'elle allait tomber.

- En Russie, le vent soufflait tout le temps, ils a arrachés des arbres. L'eau aussi n'était pas contente, des cadavres de dauphins et de baleines giseaient dans les rues. Même si papa ne m'aimait pas beaucoup, il m'a mit ici, il avait peur. Je crois qu'au fond, il se sent obligé de me protéger. C'est vrai, je suis sa seule héritière...

Mais au moment où je m’apprêtait à la ramasser par terre, elle se redressa. Raide comme un piquet, le regard vite planté droit devant elle. Ses paupières se refermèrent quelques secondes et ses poumons se vidèrent un bon coup. Elle fouilla dans son sac, et en sortis une tranche de bacon qu'elle rompit avant de m'en tendre la moitié.

- Tu as faim ? Moi j'ai souvent faim.
- Oui, merci..
Je prend d'entre ses doigts, le morceau de boeuf séché, timidement. Je croque dedans, sans lâcher Sympheris des yeux. Elle a puissé une énergie folle dans cette pivoine, c'est dingue. C'est fascinant. C'est extraordinaire. Je la regardais un long moment en souriant. Alors qu'elle croquait dans son morceau de viande, je capturais son regard et ..

- J'aimerais beaucoup mieux te connaître, Sympheris, vraiment. Tu es tout sauf un bête de foire à mes yeux tu sais, et je me fiche de ce que disent les autres. Ils sont jaloux de ton bonheur, tu es heureuse ici, pas vrai ?

____________________


N'oublie pas de sourire, ça agacera ceux qui veulent te voir pleurer. ~ Cléo Gomez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safety-creek.forum-gratuit.tv
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Mer 11 Juil - 10:28

- J'aimerais beaucoup mieux te connaître, Sympheris, vraiment. Tu es tout sauf un bête de foire à mes yeux tu sais, et je me fiche de ce que disent les autres. Ils sont jaloux de ton bonheur, tu es heureuse ici, pas vrai ?

Je bouge ma tête d'avant en arrière. Suis-je heureuse ? Voilà bien des années qu'on ne me l'a pas demandé. Je mange mon bout de viande en le mâchant. Cléo est une princesse au grand coeur. Elle n'est pas comme ces méchantes filles qui me regardent en biais dans les couloirs, ou même qui parlent derrière mon dos. Ce n'est pas ma faute si je préfère voir ce que les autres ne regardent pas, entendre ce que l'on écoute pas. Je me lève, rangeant soigneusement mes affaires. Je prend attivement Cléo par la main.

- Et toi, tu es heureuse hein ?

Je la tire un peu de force dans le jardin de fleurs. C'est absolument sublime. Les pétales de toutes les couleurs nous caressent le visage. Je sais où je l'emmène. C'est comme un grand labyrinthe où les plans se dessinent minutieusement dans mon esprit. Oui, c'est comme si je voyais d'un plan en contre plongé la partie du jardin botanique que nous traversons. Des lys, des tournesols, des orchidées, des marguerites, des coquelicots... Tant de couleurs m'apaisent, et la présence de la princesse aux cheveux d'ébènes m'adoucit. Voilà bien des années que je n'ai aps eu de contact physique. Je tourne violement à droite, nous ammenant devant un énorme arbre aux pétales blanches. Un cerisier en fleur, absolument gigantesque et magnifique. Je vais faire un câlin au tronc. Oui je sais, je câline un arbre. C'est étrange, mais c'est comme ça. J'entend la sève qui me parle. Je grimpe à l'arbre, pour ensuite me pencher vers Cléo.

- Monte, d'en haut on peut voir le campus, c'est assez drôle de voir tout le monde, sans que personne ne nous voit.

J'aime la nature, car de là où l'on est, personne ne nous perçoit, et nous laisse en paix. Le ciel bleu azur s'ouvre entre les pétales roses de l'arbre, et j'accroche ma casquette sur une des branches de l'arbre fruitier. Quand il fera des fruits, ce sera délicieux.J'enlève ma veste en cuir, pour être libre de mes mouvements et va me poser avec habileté sur le haut d'une des branches la plus surélevée. Voilà ce que je veux montrer à Cléo : le monde, à ma façon.

Mais me comprendra-t-elle ?

- C'est ce que je vois, tout le temps, en un peu différent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléo Gomez
Fondatrice
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 21
Localisation : Safety Creek

Feuille de personnage
Réputation: Bavarde inconditionnelle
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: L’humour est une plante gaie arrosée de tristesse

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Ven 13 Juil - 18:06

- Et toi, tu es heureuse hein ?

Je me suis contentée de secouer la tête. Elle empoigna ma main et m'entraina à travers les arbustes et les plantes fleuries. Il y en avait partout. Nous étions comme dans un bateau sur une mer de pétales et de feuillage. Elle savait où m'emmener, mais même si nous nous étions perdues, je ne pense pas que j'aurais été malheureuse.

Nous finissions par arriver devant un arbre. Un somptueux cerisier incroyablement haut, rempli de petites fleurs d'un joli rose pâle. Je l'ai vue, embrasser l'arbre. Elle veut prendre soin de la Nature, c'est tout à son honneur. Elle grimpa ensuite à la cime du cerisier et m'invita à la rejoindre, chose que je me voyais mal refuser. Mal assurée, je m'accrochais à une des branches grises et rugueuses du grand arbre fruitier. De jeunes fruits, encore verts rougissaient devant moi et un vent d'été vint balayer les cheveux. Malgré la brise qui s'intensifiait, Sympheris marchait entre les branches dans une confiance et un équilibre incroyable Elle se fixa, face à une magnifique vue. On voyait toute l'île d'ici. C'est beau..

- C'est ce que je vois, tout le temps, en un peu différent.

Je m'assis près d'elle, à califourchon sur une grosse branche, les yeux rivés sur les paysages qui se donnaient à mes yeux, que le doux zéphr forçait à plisser.

- Tu veux savoir ce que je vois, moi ? D'abord, nous sommes là, comme des prédateurs, à guetter un mouvement sur le campus, et pourtant, je me sens pas comme telle. Je ne nous sens absolument pas supérieure, ni avantagée. En fait, c'est comme si j'étais cachée.. Tu vois le campus, droit devant toi, c'est comme une prison. Sauf que les détenus y sont enfermés pour la simple raison qu'ils ont un peu plus d'imagination que ces robots qui vivent encore sur les continents. Tu vois, la fôret, elle représente la liberté. Mais elle est ténébreuse, il y fait noir. Et le noir, c'est effrayant. Donc la liberté m'apparaît comme étant effrayante. La crique là bas, c'est la même chose. Il ne fait pas sombre, mais l'océan c'est l'immensité. L'immensité, c'est le néant. Et le néant, c'est la perdition, la détresse, la ruine. La débauche, puis la mort. Et la mort, c'est effrayant.

Je ravalais ma salive, gênée et libérée à la fois. Je sais que l'on ne peut être les deux à la fois, mais je ne saurais décrire mon état à ce moment-là. Je finis simplement par chuchoter..

- On est coincés...





____________________


N'oublie pas de sourire, ça agacera ceux qui veulent te voir pleurer. ~ Cléo Gomez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safety-creek.forum-gratuit.tv
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Jeu 26 Juil - 18:14

- Tu veux savoir ce que je vois, moi ? D'abord, nous sommes là, comme des prédateurs, à guetter un mouvement sur le campus, et pourtant, je me sens pas comme telle. Je ne nous sens absolument pas supérieure, ni avantagée. En fait, c'est comme si j'étais cachée.. Tu vois le campus, droit devant toi, c'est comme une prison. Sauf que les détenus y sont enfermés pour la simple raison qu'ils ont un peu plus d'imagination que ces robots qui vivent encore sur les continents. Tu vois, la fôret, elle représente la liberté. Mais elle est ténébreuse, il y fait noir. Et le noir, c'est effrayant. Donc la liberté m'apparaît comme étant effrayante. La crique là bas, c'est la même chose. Il ne fait pas sombre, mais l'océan c'est l'immensité. L'immensité, c'est le néant. Et le néant, c'est la perdition, la détresse, la ruine. La débauche, puis la mort. Et la mort, c'est effrayant.

Parole sage, d'une fille qui a trouvé ses ailes. Oui enfin, la princesse peut s'envoler. Mais son apprentissage demande du temps, pour pouvoir battre de son plumage. Petit oiseau deviendra un jour colombe. Mais qui la poussera du nid ? L'oisillon aura peur, et personne pour le rattraper. Une triste image déforme le monde, les arbres pleurent, ils versent leurs eaux sur des étendues de gouffre. Si Cléo pouvait entendre les paroles qu'ils prononcent... Ne croit-elle pas que la Terre souffre autant qu'elle ? Nature ne se fait que défendre, elle nous a offert la vie, et nous lui avons pris. La reprendre est sa vengeance, alors elle tue, mais résiste pour certaines personnes. Je ne crois pas aux coïncidences, le destin nous a tous réunis ici, et un jour, le mécanisme du monde se mettra en branle pour réunir les jeunes qui trottine à Safety Crick.

- On est coincés...

Je relève ma tête, pour que les rayons du soleils atteignent mes joues pâles. Je n'ai jamais bronzé, même si ma peau aspire tout les UV qu'elle peut.

- Pour toi tu vois ça comme un prison d'or d'être ici, et que dehors, il n'y a que malheur et déception. Mais regarde autour de toi.

Je tourne ma main, paume vers ce ciel bleu azur, pour descendre vers les plaines et la forêt.

- Ne crois tu pas qu'on nous offre sous nos pieds un par terre de paradis, un semblant de perfection ? Tu décris le monde comme une prison. Une prison s'est pour sortir un jour d'une cage, mais tu as peur de l'avenir. Quand j'étais petite, papa m'a enfermé dans une école pour personne handicapé mentalement. Et j'avais ma propre chambre. Les premiers jours c'étaient super, tout étaient en or et en argent, un château s'offrait à moi. Mais quand Grand Dragon est arrivé, tout est devenu noir. Il me caressait bien plus fort qu'il ne le devait, à des endroits qu'il ne devait pas voir.

Je baisse les yeux vers mes bottes de cow-boys, et lâche un soupir, faisant baisser la tension palpable dans mon coeur.

- Tout ça pour dire que même si tu crois que ta vie se réduit à une peur, tu n'avancera pas. Il faut garder espoir, un jour, nous remarcherons sur les terres où nous avons fais nos premiers pas. Tu es une princesse aux ailes dorées, apprend juste à t'envoler, et tu retrouveras une confiance digne de ton rang.

Je relève ma tête, libérant mes cheveux de la casquette.

- Profite de ce que l'on t'offre, le destin te guidera vers le sombre, mais tu transformeras tout en lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléo Gomez
Fondatrice
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 21
Localisation : Safety Creek

Feuille de personnage
Réputation: Bavarde inconditionnelle
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: L’humour est une plante gaie arrosée de tristesse

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Dim 29 Juil - 15:35

-Pour toi tu vois ça comme un prison d'or d'être ici, et que dehors, il n'y a que malheur et déception. Mais regarde autour de toi.Ne crois tu pas qu'on nous offre sous nos pieds un par terre de paradis, un semblant de perfection ? Tu décris le monde comme une prison. Une prison s'est pour sortir un jour d'une cage, mais tu as peur de l'avenir. Quand j'étais petite, papa m'a enfermé dans une école pour personne handicapé mentalement. Et j'avais ma propre chambre. Les premiers jours c'étaient super, tout étaient en or et en argent, un château s'offrait à moi. Mais quand Grand Dragon est arrivé, tout est devenu noir. Il me caressait bien plus fort qu'il ne le devait, à des endroits qu'il ne devait pas voir.

Mes mâchoires se sont serrés à ces mots, mes doigts se sont engourdis et un frisson a traversé mon corps tout entier. Comment peut-on traiter des enfants de cette manière. Je me sens obligée de baisser les yeux.

- Tout ça pour dire que même si tu crois que ta vie se réduit à une peur, tu n'avancera pas. Il faut garder espoir, un jour, nous remarcherons sur les terres où nous avons fais nos premiers pas. Tu es une princesse aux ailes dorées, apprend juste à t'envoler, et tu retrouveras une confiance digne de ton rang.

Une princesse aux ailes dorées ? C'est bien flatteur, mais est-ce possible ?. L'or est un matériau extrêmement lourd, avant d'être beau et luxueux. Des ailes trop pesantes ne ferait que m'aider à m'écraser sur le sol dur.

- Profite de ce que l'on t'offre, le destin te guidera vers le sombre, mais tu transformeras tout en lumière.

C'est beau de penser comme ça. Que tout ce fait tout seul. Il n'y a encore pas longtemps je fonctionnais ainsi. Je m'entêtais à dire "Tout va bien se passer", "Ça va aller", et ma réplique préférée était "Laisse le temps faire les choses".

- Non Sympheris. Ce n'est pas comme ça que ça marche.

Je trouve l'audace de chercher son regard. La petite princesse ailée va se transformer en sorcière maléfique dans son esprit.

- Surtout dans nos temps actuels. Tu ne te rends pas compte de la gravité de la situation ? Nous avons attendu que la solution tombe du ciel, quant au développement durable, à l'environnement. Et bien maintenant, les forces de la nature que nous avons attendu de protéger se rebellent. On a rien sans rien. Il faut se bouger le train pour obtenir des résultats...

Sans m'en rendre compte, j'ai haussé la voix. Je me surprend en équilibre sur un pied, l'autre dans le vide. C'est quand je me tente à faire un pas et que mon dos se fracasse sur la racine du cerisier que je me rends compte que je ne volerais jamais...



____________________


N'oublie pas de sourire, ça agacera ceux qui veulent te voir pleurer. ~ Cléo Gomez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safety-creek.forum-gratuit.tv
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Sam 15 Sep - 10:59

- Non Sympheris. Ce n'est pas comme ça que ça marche.

Je baisse les yeux. Pour moi ça marche comme ça. La vie n'est faite que de conte sordide et de terreur maléfique. Moi je ne peux pas m'empêcher de penser comme ça, entendre parler... Il y a trop de philosophie sourde à mes oreilles. Des complaintes bien tristes, pour un monde sans couleur. Ses iris profondément noirs se dressent dans mes pupilles vertes. Son désespoire me glace la nuque. Elle n'est pas heureuse. Elle ne le sera jamais on dirait. C'est comme un corps vide, sans rire. Son âme est noir, non pas de méchanceté, mais par des pleurs répétés. Sa terre natale lui manque. Comme quand je pense à papa. J'ai des souffrances silencieuses aussi, comme tout le monde. Nous sommes pareil, à peu de choses près...

- Surtout dans nos temps actuels. Tu ne te rends pas compte de la gravité de la situation ? Nous avons attendu que la solution tombe du ciel, quant au développement durable, à l'environnement. Et bien maintenant, les forces de la nature que nous avons attendu de protéger se rebellent. On a rien sans rien. Il faut se bouger le train pour obtenir des résultats...

Je la regarde se fracasser contre les grosses racines de cet arbre centenaire. C'est bien triste. Je me penche au dessus d'elle, admirant son minois espagnol.

- Mais Cléo, les oisillons tombent toujours du nid, tu le sais. Sinon, comment apprendrait-il à voler ?

Un peu meurtris par sa dernière réplique, je me laisse tomber de ma petite branche et me frotte l'oeil gauche, étalant une trace de maquillage sur mon sourcil et mon front.

- Je sais que je comprends pas souvent la situation, que les choses sont un peu compliqué en ce moment. Je fais ce que je peux pour essayer de faire sourire le monde. Mais j'y arrive pas.

Je me penche en avant et recule en arrière, sans m'en rendre compte. Je tends doucement ma main vers Cléo les yeux dans le vide.

- Je ne peux que t'être une aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléo Gomez
Fondatrice
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 20/06/2012
Age : 21
Localisation : Safety Creek

Feuille de personnage
Réputation: Bavarde inconditionnelle
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: L’humour est une plante gaie arrosée de tristesse

MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   Dim 30 Sep - 15:42

- Mais Cléo, les oisillons tombent toujours du nid, tu le sais. Sinon, comment apprendrait-il à voler ?
Je suis tellement sonnée que je vois tout en diagonale, j'ai du mal à respirer sans faire des efforts, j'entends ce que les oiseaux pensent et je vois des étoiles qui dansent. Je comprends les mots qu'elle prononce en décalé, et quand je me sens enfin la force de m'asseoir, je découvre que j'ai la tempe en sang. J'avais justement besoin de ça, tiens.

- Je sais que je comprends pas souvent la situation, que les choses sont un peu compliqué en ce moment. Je fais ce que je peux pour essayer de faire sourire le monde. Mais j'y arrive pas.
Sympheris, tu fais plus confiance à ton coeur qu'à la réalité. Qu'est ce que j'aimerais pouvoir faire cela, moi aussi C'est vrai. Si l'innocence est l'essence de la jeunesse, rester un enfant à jamais est le seul échappatoire à la cruauté de la vie qui nous attend. Sympheris garde les yeux fermés sur le monde, sur ce qui est en train de se passer. Elle est la seule à le pouvoir, c'est pour cela qu'elle est la seule à vouloir garder le sourire. Tout le monde sait comment cette histoire va se terminer, c'est pour cela que tout le monde veut pleurer. Ne plus garder aucun espoir pour rendre la fin moins douloureuse, la chute moins brutale ..

Sa petite main blanche s'avance vers moi. Je la serre et laisse mon amie me hisser sur mes pieds tremblants. Ma blessure saigne encore, je détache mon foulard et appuie le tissu contre ma tempe dans un gémissement étouffé.

- Je ne peux que t'être une aide..
Le regard clair de Sympheris rencontre l'ombre du mien. Le vert, c'est la couleur de l'espoir, ses yeux n'ont certainement pas acquis cette teinte par hasard. Elle a un pouvoir, la jeune russe. Les langues de vipères ignorantes cracheront qu'elle est une sorcière aux rites étranges, mais je dirais plutôt que Sympheris est une magicienne. C'est les yeux mouillés par la douleur, et le sang s'écoulant sur ma joue droite que je lui demande, la voix chevrotante et perdue dans les aîgues que vous apporte les larmes ..

- Apprends moi à rêver. S'il te plait..

____________________


N'oublie pas de sourire, ça agacera ceux qui veulent te voir pleurer. ~ Cléo Gomez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safety-creek.forum-gratuit.tv
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: << Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]   

Revenir en haut Aller en bas
 
<< Fleur meurtris >> [Cléo Gomez]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» FLEUR canichette croisée abricot 6 ans (89) Yonne
» Fleur d'Aphélandra du Clan du Vent
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Safety Creek :: Hors-jeu :: Divers - Hors Rp :: Archives :: Saison 1-
Sauter vers: