Safety Creek
Tous les continents sont en train de se détruire. Dépèche toi. Trouve toi un talent, et viens nous rejoindre à Safety Creek. Vite, le temps presse !


Et si l'art était votre seule chance de rester en vie ..?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 << Les six cygnes >>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: << Les six cygnes >>   Jeu 5 Juil - 16:29

La plume dessine des contours superflus, des contours, dont même moi je ne m'y attends pas. Ca me prend comme ça, une pulsion dans le creux de ma paume, dirigeant mes doigts vers mon sac. Griffoner, griffoner, griffoner... Mes doigts peints en jaunes électriques se décide à me montrer ce que je vais voir... Un cygne.

Mes yeux se plissent, laissant mon maquillage noir se dresser sur ce papier blanc. Mais oui bien sur ! Je m'approche d'un banc qui se trouve son un énorme peuplier, aux grandes branches. L'ombre adoucit la chaleur de cet après-midi brûlant. Sous ma casquette de base-ball, je regarde le monde autour de moi. Trop de lumière, trop de contour. Quelques âmes vagabondes, tels des petits soldats. Un écureuil mange une noisette sur le haut de l'arbre. Curieuse, je me lève, rangeant bien en ordre mon carnet de dessin refermer, mon sac, et mon nécessaire pour dessiner. Tous parallèles, ils se concordent sans se toucher. Voilà, ils sont en sécurités. Je me dresse sur le banc prenant dans mes mains une branches, tâtant si elle résistera sous mon poid. Cet écureuil est bien curieux... Il me regarde de ses grands yeux noirs. Je saisis donc ma chance, et grimpe sur l'arbre, un peu bancale au début. Mais je m'en sors plutôt pas mal. Je continue a aller de plus en plus haut, mes cheveux arc-en-ciel balayé par un vent de fraîcheur. Je souris au petit rongeur qui me guide jusqu'à la cime de l'arbre.

D'ici, je peux tout voir. L'école, et même le début de la ville, où je ne m'y suis jamais aventuré. Je n'aime pas la grande foule, et les gens qui me dévisagent, parce que je ne suis pas normale... Je respire l'air frais qui circule, levant mes bras, et hurlant a plein poumon. C'est ça, la liberté, que je caresse du bout de doigts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Gordon
Débutant
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 19
Localisation : Safety Crick

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Te laisse pas marcher sur les pieds, apprend a riposter.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Sam 7 Juil - 13:57

Après une matinée, bien chargée, je décide de faire un petit tour. Je n'ose pas encore aller en ville, pour le moment je me contente du campus. Une chemise blanche, trop large et un slim clair, mes Ray Ban sur le nez, je marche sous le soleil brulant, de cette magnifique après-midi. Je regarde autour de moi, Opale toujours dans le creux de mon bras droit, où elle ronronne, comme d'habitude. Ma petite chatte Bengale, sursaute, au cri d'une jeune fille, je tourne la tête, pour regarder autour de moi, pour voir où est cette jeune fille, mais, elle est introuvable, alors, je hausse les épaules. Opale saute par terre, pour trottiner devant moi, je la suis.
La végétation qui nous entoure est magnifique, pourtant, c'est à cause de cette végétation que j'ai perdue mon père dans un accident, à cause d'un arbre au milieu de la route, en Europe les arbres étaient comme nous, des êtres vivants, serte ils ont toujours respiré, mais là, ils étaient devenus vraiment vivant, on aurait dit, avec leurs longues racines qui sortaient de terre, qu'ils se déplaçaient, pour engloutir ce qu'il restait de notre pays. C'est aussi, à cause de cette végétation devenue trop présente, que j'ai du quitter l'Europe pour ce havre de paix. Safety Crick.
Je ne regrette pas d'être ici, mais savoir que si j'étais resté en France, je serais morte, juste parce que les plantes prenaient trop de mon oxygène ? Oui, seulement pour ça. On dit que les plantes rejettent le C02, mais elles absorbent autant d'oxygène qu'un être humain, ou animal. Je serai morte à l'heure qui l'est.

Je continuai à observer, les fleurs et les arbres. Avec mon sourire habituel, sur les lèvres. Mais, je craignais tout de même de développer ce fichu cancer, j'étais resté au contact de la végétation trop longtemps ....
Je passais sous un arbre, un énorme peuplier et j'entendis un petit craquement de branche, je levai la tête ôtant mes lunettes de soleil. Je vis une jeune fille, visiblement de mon age, les cheveux de toutes les couleurs, perché sur une branche, respirant la liberté. Cette jeune fille, me fit sourire, on aurait dit une enfant, fragile et sensible. Mais elle n'avait pas seulement l'air d'une enfant, mais aussi d'une personne dans son monde, dans sa bulle. Une personne qui n'était pas comme tout le monde, certainement. J'aime les gens comme ça, ceux qui ne cherchent pas à ressembler aux autres. Ceux qui sont comme ils sont et qui n'ont pas peur du regard des autres. Je lui fis un signe de main, Opale grimpa dans l'arbre, sautant de branche en branche pour rejoindre la jeune fille. Je souriais et lui lançais :


-Bonjour ! Elle s'appelle Opale et moi c'est Jennifer !


Je fis un large sourire, dévoilant ma dentition blanche et parfaitement alignée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Mer 11 Juil - 10:41


-Bonjour ! Elle s'appelle Opale et moi c'est Jennifer !


Je regarde en bas et penche la tête. Un petit chat saute de branche en branche pour venir me saluer d'un petit coup de tête sur le poignet, ce qui me surprend un peu. Je caresse les oreilles d'Opale.

- Je sais qui elle est. Moi s'est Sympheris. Mais on m'appelle Ky, c'est plus court, et plus pratique. D'ailleurs il est bizarre mon prénom. Très long, non ?

Alors c'est elle, ce début de dessin ? Oui, je reconnais bien la droiture des épaules d'une danseuse. Sa facilité à danser lui permet de monter plus vite aux arbres. Soudain, je blêmis. Oui, je sais qui elle est, son visage me dit quelque chose.

- Ton papa il est mort n'est ce pas ?

Je tique de l'oeil, tendant ma main pour la faire monter. Je sais que mon approche est brutal, mais si c'est le cygne aux ailes gauches, je dois lui dire quelque chose d'important...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Gordon
Débutant
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 19
Localisation : Safety Crick

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Te laisse pas marcher sur les pieds, apprend a riposter.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Lun 16 Juil - 14:16

- Je sais qui elle est. Moi s'est Sympheris. Mais on m'appelle Ky, c'est plus court, et plus pratique. D'ailleurs il
est bizarre mon prénom. Très long, non ?

Je souriais, comment savait-elle qui était Opale ? Opale est toujours fourrée avec moi, ou alors enfermée dans ma chambre... Peut importe, elle disait s'appeler Sympheris, qu'elle beau prénom ! Je lui souriais de plus belle. Ky était une jeune fille, de mon âge surement, mais elle me faisait pensait à une enfant, avec ses longs cheveuxarc-en-ciel et ses grands yeux bleus, maquillés de noir. Je voulais, lui répondre, que contrairement à ce qu'elle pensait, son prénom n'était pas étrange mais très beau, mais elle me coupa dans mon élan.


- Ton papa il est mort n'est ce pas ?
Mon sourire s'effaça de mes lèvres et de tristes souvenirs revinrent à mon esprit. Comment savait-elle ça ? Je la dévisageais, je voulais partir en courant, en courant très vite pour disparaitre, mais quelque chose me disait que Sympheris en savait beaucoup plus que ce que je pensais et qu'il fallait que je l'écoute. Et puis, elle était attachante comme personne, elle avait vraiment l'air sympathique et gentille comme fille. Quand je la regardais bien, elle avait un profil d'artiste, les peintres et dessinateurs on souvent, leur style à eux. Ce que j'apprécie, car au moins ils ne cherchent pas à ressembler à tout le monde. Elle me tendait sa main, je fis un léger sourire. Et agrippais sa main. En quelques secondes j'étais assise, sur la branche massive de l'énorme peuplier, à côté de Ky. Je lui souris. Son aspect de petite fille qui respire la vie, me fit sourire, oubliant son aspect de fille mystérieuse, qui en sait plus que nous.

-Oui. Mon père est mort dans un accident, sur la route en France.

Je regardais en bas, remuant mes pieds. Puis je relevais la tête vers Sympheris, elle tiquait de l’œil.


-Comment sais-tu tout ça, Ky ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase Mazon
Amateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 23
Localisation : Un espace infinie

Feuille de personnage
Réputation: Grand Timide
Gardien / Mentor: Gauthier Baudeleau
Devise: Ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Lun 23 Juil - 4:40

Après ses milliers de kilomètres, pour arriver en cette endroit qu'on prétend être parfait. Je décidais d'aller m'asseoir sur se banc de pierre que j'avais aperçus au loin. Les oiseaux était omniprésent et le calme régné. Cette endroit était comme les rumeurs la décrivait, un vrai havre de paix. Je sortais mon calepin et un stylo plume. Regardant autour de moi, essayant de regrouper chaque détail pour les écrire et les décrire. Je n'étais pas seul apparemment mais pas question d'aller rejoindre ses.. Filles. Pourtant j'en avais envie mais ma timidité m'en empêche constamment. Je vais essayer de me faire tout petit et de ne pas attirer l'attention sur moi. Je mordillais mon stylo et souriais bêtement. J'étais submerger par cette inspiration qui montait en moi. Embelli de joie. Je pris la plume bien en main et sa fut une évidence.

" Les éléments sont calme en cette endroit. Rien ne semble pouvoir les perturbé. Les rumeurs racontait vrai, c'est un vrai havre de paix. Les oiseaux chante, les fleurs éclose et le soleil est doux. C'est magique, tout ses sourire qui s'affiche sur ses visage inconnu. On respire cette air de liberté qui nous a tant manqué. La vie est devenu dure a vivre et pourtant, c'est un choix qu'on ne peut décidé. Une arche de noé, un canot de sauvetage ou bien sans doute une seconde chance. Tant de détails qui fait de cette endroit, un véritable paradis sur terre."

Ma plume se détacha de cette feuille et comme toujours, elle en redemandait encore. Il faut quand même que je pense a visité cette endroit, mais pour l'instant je veux juste être en harmonie avec tout sa. Je rangé tout sa dans mon sac et le posait a côtés de moi. Je me laissais emporté par cette douce chaleur et ferma les yeux. Je réfléchissais et me demandais quand était la dernière fois que j'avais ressentis sa. La réponse fut rapide, jamais. Comment se monde qu'on appelait la planète terre est elle devenu un désert ou l'on peut apercevoir la mort de l'espèce humaine. Tant de question pour si peu de réponse. Enfin voila, aujourd'hui je suis ici et j'en profite un peu. C'est une vrai bénédiction et pour être sincère, j'aurais aimé partager sa avec mes parents mais malheureusement c'est impossible. Tant de de choses se contredise mais très peu sont vrai. Il est temps d'accepter cette réalité qu'es la vie. C'est a dire un chaos de tristesse. Mes yeux se rouvrais et rien n'avais changé. Tout étais comme a mon arrivé, une paix d'une rare finesse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Jeu 26 Juil - 17:29

-Oui. Mon père est mort dans un accident, sur la route en France.

Oui, tout ça est violent, flou, brusque dans ma tête. Je mets mes mains contre mes yeux pour éviter ce désastre, cet arbre qui tombe. La nature s'éffondre, un gouffre s'étend. Le désespoire aspire la danseuse maladroite dans un monde sans couleur, elle pleure.

-Comment sais-tu tout ça, Ky ?

Je relève ma tête, laissant guider quelques mèches de couleurs dans le vent de l'été. J'entrouve les lèvres, pour pouvoir parler. Mais la souffrance se ressend, ses yeux pleures des larmes mortes que seule moi peux voir. Un trou béant, au niveau de sa poitrine s'ouvre, et laisse couler un liquide noir, tellement noir que même une flèche de lumière ne saurait briser son teint maussade. J'aimerais l'aider, arrêter cette souffrance qui dégouline acidement de sa plaie. Je me mord la lèvre inférieur, laissant mes jambes balloter dans le vide. La petit chat s'en va jouer avec un papillon plus loin sur la branche.

- Tu es aveugle, mais moi je vois ce qui nous entoure. Tu es sourde, mais moi j'entends tes plaintes. Tu ne parles pas, mais moi je t'écoute. Tu n'effleures rien, mais moi je sens ta peau. Tu ne goûtes rien, mais moi les saveurs m'ennivrent. Je perçois le monde parce qu'il m'accepte. Il me perçois car j'en suis sa proie.

Je relève ma casquette, laissant mes cheveux se broder au gré du vent. Des complaintes me parviennent, des bruits sourds m'atteignent. Mais qui verra un jour ce que personne ne comprend.

- Ton papa est quelqu'un de bien, il t'aime énormément. Il est fier de toi, malgré que tu sois blessée, tu restes la meilleure des danseuses pour lui. Il faut que tu acceptes qu'il est heureux, et qu'il est content que rien ne t'arriveras, il est heureux, vraiment heureux que tu sois ici, avec moi.

Je regarde la cour toute petite à mes pieds. Au loin, un garçon griffone sur un carnet. Son aspect est flouté, comme si un voile l'entoure. Il porte un masque, un masque en or, derrière lequel il essaye de se cacher. Il relève la tête vers nous. Je lève mon bras, le secouant pour lui dire bonjour et l'inviter à venir discuter sur notre branche.

- Ne te fais pas de mauvais sang, la mort n'est pas si tragique, simplement un futur sans retour.

J'enfonce ma casquette sur la tête et regarde mes ongles rouges et noirs, attendant l'homme au masque, écoutant les paroles de la fille aux cygnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase Mazon
Amateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 23
Localisation : Un espace infinie

Feuille de personnage
Réputation: Grand Timide
Gardien / Mentor: Gauthier Baudeleau
Devise: Ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Jeu 26 Juil - 18:28

Le regard pensif, la tête ailleurs a fixé les nuages. Je ne sais vraiment pas ce qu'es la vie en fin de compte. Mon corps se redresse sur cette masse de pierre et au loin, quelque chose attira mon regard. Des bras s'agite, sans doute une invitation a les rejoindre mais a quoi bon. Je vais y aller et puis quoi après.. Je vais me renfermé encore une fois, comme toujours. Il faut que je fasse un effort, c'est pas la mort tout de même. Ses deux filles, une aura bien différente toutes les deux mais très attirante aussi bien l'une que l'autre. Après un moment d'hésitation et de réflexion, je décidais d'y allé. Mes pas se faisais lent et affolant et sa ne me rassuré pas vraiment. Mon coeur s'emballe et j'ai de plus en plus de mal a avancer mais je dois le faire, pour moi. Mon regard porter sur elle, percher sur une branche pétrifia mon corps de toute part. Elles étaient mignonne mais qu'importe, tout cela ne m'intéresse pas, enfin plus.. Je pris la décision dee m'asseoir dans l'herbe et de souffler un bon coup avant de prendre la parole. Mes lèvres tremblante, s'entrouvrit et se décolla l'une de l'autre.

- Bon.. Bonjour. Je m'appel Chase et.. Je ne suis pas très communicatif et surtout pas bavard..

Les jambes en tailleurs, la tête baissé recroquevillé dans mes bras. La peur pris le dessus sur moi et je ne savais plus quoi faire, cette timidité me ronge de plus en plus et si elle continu, je donne pas chère de ma peau. Les brindille de vent venait se mêler a mes cheveux et l'odeur de l'herbe fraîche emplis mes narines. Il me fallait un petit quelque chose mais je ne l'ai toujours pas trouver, ou bien peut être n'existe t-il pas. Des questions et jamais aucunes réponse. C'est un ouragan de mystère. Allé, il faut tenir bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Gordon
Débutant
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 19
Localisation : Safety Crick

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Te laisse pas marcher sur les pieds, apprend a riposter.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Dim 12 Aoû - 16:01

- Tu es aveugle, mais moi je vois ce qui nous entoure. Tu es sourde, mais moi j'entends tes plaintes. Tu ne parles
pas, mais moi je t'écoute. Tu n'effleures rien, mais moi je sens ta peau. Tu ne goûtes rien, mais moi les saveurs m'ennivrent. Je perçois le monde parce qu'il m'accepte. Il me perçois car j'en suis sa proie.


Je regardais Symphéris dans les yeux. J'écoutais ses paroles.
Elle releva sa casquette, laissant ses cheveux dans le vent. Elle disait voir, entendre, comprendre notre monde. Sinon comment aurait-elle put savoir que mon père été mort ? Ky voyait notre monde sous une autre forme que moi je la voyais. Je la croyais, elle ne pouvait pas mentir. Elle était spéciale et unique comme fille.

- Ton papa est quelqu'un de bien, il t'aime énormément. Il est fier de toi, malgré que tu sois blessée, tu restes la meilleure des danseuses pour lui. Il faut que tu acceptes qu'il est heureux, et qu'il est content que rien ne t'arriveras, il est heureux, vraiment heureux que tu sois ici, avec moi.

Ses paroles me parvenaient de loin, je l'écoutais mais l'entendais à peine. Je revoyais les moment passés en compagnie de mon père, pendant mon enfance en France.
Ce que Ky disait été tellement vrai, mon père avait été un homme bon, quelqu'un de bien. Il avait toujours été fier de moi. Symphéris parlait de lui, au présent. Quelques larmes coulèrent le long de mes joues. Je les essuyais vivement dans un geste furtif.

- Ne te fais pas de mauvais sang, la mort n'est pas si tragique, simplement un futur sans retour.

Je hochais la tête, pour affirmé les paroles de Symphéris. Ce qu'elle m'avait dit, m'avait comme enlevé un poids. Quelque chose de très lourd, gardé au fond de moi. Je voulais la remerciais, mais les mots ne me venaient pas.
Elle avait fini par enfoncer sa casquette sur sa tête, Opale avait sauté par terre. Je n'avais pas fait attention au jeune homme assis en tailleur sur le banc sous l'arbre. Je me répétais sans cesse cette phrase : "Ne te fais pas de mauvais sang, la mort n'est pas si tragique, simplement un futur sans retour."
Je réussis à murmurer.

- Merci Ky. Merci.
- Bon.. Bonjour. Je m'appelle Chase et.. Je ne suis pas très communicatif et surtout pas bavard..

Je penchais la tête, pour voir le jeune homme. Je lui fis un signe de la main et un large sourire.

- Salut Chase, je suis Jennifer. Et elle, c'est Symphéris.
Tu veux monter ? N'est pas peur on ne veut pas te manger.


Je rigolais et je me penchais pour lui tendre une main, mes boucles brunes encadrèrent mon visage pâle. J'observais, le visage de Chase, j'aimais me détaillé le visage des personnes que je rencontrais. Lui avais un visage, avec une peau légèrement bronzé, de beaux yeux noisettes, comme les miens ! Sauf que moi, ils avaient comme des éclats plus foncés autour de mes pupilles.
Opale sauta sur les genoux du jeune homme, avant qu'il puisse se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase Mazon
Amateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 23
Localisation : Un espace infinie

Feuille de personnage
Réputation: Grand Timide
Gardien / Mentor: Gauthier Baudeleau
Devise: Ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Lun 13 Aoû - 4:58

- Salut Chase, je suis Jennifer. Et elle, c'est Symphéris.
Tu veux monter ? N'est pas peur on ne veut pas te manger.


Je relevais la tête, plongeant mes yeux dans ceux de Jennifer. Son rire, il était assez mignon et j'apprécié son offre. Se visage qu'elle avait, bien mystérieux mais a la fois innocent. Symphéris, qu'elle nom peu commun, je pense même qu'il a était crée pour elle. Cette allure qu'elle avait, se regard et cette assurance.. J'aurais bien besoin de tout sa, sa m'aiderais bien dans la vie quotidienne. Je me décidais enfin a me levé quand je sentis des pattes de velours marché sur mes genoux. Je souriais et caressa se chat d'une beauté glacial. Je lui fis quelques grattouilles et embrassa ses deux pattes avant avant de le laisser rejoindre sa maîtresse. Doucement, mon regard se releva sur Jennifer. Se sont deux filles et j'ai un peu de mal avec les filles.. Surtout c'est que j'ai peur, peur de leurs faire du mal. je suis atteint du syndrome de la double personnalité. A tout moment, je peux être l'opposé de ce que je suis. Je laissais mes affaires en bas, grimpa a l'arbre et m'installa près d'elle. je souriais bêtement en frottant mes main avant de prendre la parole.

- Merci pour cette proposition, c'est vrai que la vue d'ici est bien plus belle.. En tout cas, enchanté mesdemoiselles.

Je laissé balancé mes jambes dans le vide et regardé le sol. je n'étais vraiment pas a l'aise ici, vraiment pas du tout.. Tout ce qui m'arrivais en se moment, c'est une saga de mystère. Je ressens comme un mal être qui essaye de resurgir, tout sa me rappelle de mauvais souvenir. Je regardais les deux fille, arrêtant de fixé le sol.

- Vous êtes ici depuis longtemps.. ? Je.. Je suis un peu perdu. Vous êtes les deux premières personne que je rencontre et j'en suis pas déçus, au contraire.

Je me sentais rougir, j'avais chaud tout a coup. Je venais de dire quoi la ?! Je suis vraiment déboussolé.. Je n'osais plus les regardé, je les avais peut être offensé ou même gêné, je sais vraiment pas ce qu'elle vont pensé. Heureusement qu'il y a cette boule de poil, elle me fait sourire au moins et je me sens bien. Elle est vraiment adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sympheris K. EagleWood
Amateur
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Sous les tunnels de l'Enfer.

Feuille de personnage
Réputation: Enfant rêveur
Gardien / Mentor: Marco Armani
Devise: Un jour tu verras, ton cœur chantera… Quand l’esprit te parlera, la flamme s’embrasera…

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Mar 28 Aoû - 10:42

- Merci pour cette proposition, c'est vrai que la vue d'ici est bien plus belle.. En tout cas, enchanté mesdemoiselles. Vous êtes ici depuis longtemps.. ? Je.. Je suis un peu perdu. Vous êtes les deux premières personne que je rencontre et j'en suis pas déçus, au contraire.

Je sers les dents, en perdant mon regard sur la vue imprenable du campus. Tous pareil de toute façon. Je ne suis jamais tombée amoureuse, et je ne tomberais pas dans les filets d'un garçon. Ca, jamais. Malgré qu'il a une différence, celui la m'agace au plus au point.

- Deux ans. Il y a pas beaucoup de monde, mais depuis peu le nombre augmente. Pourquoi t'es là d'ailleurs ? Tu devrais pas être ici Chase.

Je plante mes yeux dans les siens, affichant une mine pas très heureuse. Je n'arrive pas à lire en lui. Je ne vois pas ce qu'il cache. Son masque est trop bien accroché. Je plisse les paupières méchament.

- Tu n'as pas ta place dans la campus. Tu devrais t'en aller.

Je me laisse glisser de la branche, chutant peu et me rattrapant sur mes talons. J'avais prévu de passer un bon moment avec Jennifer, et voilà qu'un monsieur vient tout gâcher. Et je l'avais pas vue venir. Quelque chose cloche chez moi. Si je n'arrive pas à appréender la suite... C'est que j'ai un problème.

- Je vais vous laissez. Jennifer ? On se reverra. L'autre, tout ce que tu cherches c'est être avec des filles. Si je te revois encore sur mon chemin, je te promets que tu v ... V... V...

Je me mords la langue. Même les mots ne sortent plus. Enervé, je prend ma tête dans mes bras, en criant mon prénom. Complètement hors de moi, je prend mes affaires et m'en va, en jurant contre moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Gordon
Débutant
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 19
Localisation : Safety Crick

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Te laisse pas marcher sur les pieds, apprend a riposter.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Sam 1 Sep - 17:11

~ Ne comprenant pas vraiment ce qui arrive à Symphéris, je ne peux que la regarder et hocher la tête a ses paroles. Je me retrouve seule, assise sur une branche, en compagnie d'un jeune homme, charmant mais timide.
Je remet mes cheveux sur mes épaules, et regarde en bas, en agitant mes pieds.

Je suis désolée, je ne comprends pas ce qui lui est arrivée.

Relevant mon visage vers lui, je tente un sourire, en vingt. Je bascule la tête en arrière, et respire l'air frais de cette belle journée. Je repense à ma vie d'avant, pas celle d'avant Safety, mais celle d'avant la mort de mon père. Cette vie ou j'étais heureuse, cette vie ou j'étais qu'une enfant, une jeune enfant. J'ai eu trois vies dans mon existence sur cette planète. Et je vie en ce moment même, ma dernière renaissance. Je sais, cette façon de penser est étrange, mais quand on me regarde bien, je suis étrange aussi, et non banale. Je dissimule mes secrets et les facettes de ma personnalité. Je vie sous la coquille d'une fille sage, d'une fille complètement normale. Mais, je ne suis pas entièrement cette personne, je suis aussi une autre. Au final, je suis moi.
Ce silence pesant entre nous m'agace. J'ai envie de danser... Mais aussi envie de discuter avec Chase.

Ca fait, quelques mois que je suis là. J'adore cet endroit, c'est beau. Quel est ton talent ? Pourquoi t'as t'on envoyé ici ?

Il était timide, et lui poser des questions le mettait peut-être mal à l'aise, je mis une main sur son épaule.

Si mes questions te dérange, ne répond pas. Je comprendrais.

Je lui fis un petit sourire, pour lui assurer que je ne lui en voudrait pas si il ne répondait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase Mazon
Amateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 23
Localisation : Un espace infinie

Feuille de personnage
Réputation: Grand Timide
Gardien / Mentor: Gauthier Baudeleau
Devise: Ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Mar 4 Sep - 1:49

Elle partit si violemment alors que c'est elle même qui m'avait invité, c'est a ne rien comprendre. Je baissé la tête, regardant mes pied se balancer et sentir la brise caresser mes cheveux. Je n'espère pas avoir dit quelque chose qui l'aurait vexé.. Ma tête se remise droite, a fixé l'horizon puis ensuite.. Jennifer.

Je suis désolée, je ne comprends pas ce qui lui est arrivée.

Se petit sourire, elle a l'air sympathique cette fille, enfin je trouve. Se petit sourire qui fut trop court a mon goût et voila ce que pourquoi je vis, se mit a rodé autour de nous, le silence. Mon regard se détacha d'elle et s'engouffra dans se paysage. Dire qu'il y a a peine quelques jours j'étais un garçon seul, je le suis toujours d'une certaine manière mais seulement dans ma tête. J'ai constamment peur de tout raté et de tout gâcher, tout ce que j'entreprend se fini par un échec. Mon esprit se renferme et plus rien n'a d'importance. C'est quelque chose d'inexplicable et d’effrayant a la fois. On pourrait me prendre pour un fou, et je comprendrais totalement même si l'idée me blesse. Petit a petit, je remonte a la surface et petit a petit, cette petite voix que je connais depuis peu retentit.

Ca fait, quelques mois que je suis là. J'adore cet endroit, c'est beau. Quel est ton talent ? Pourquoi t'as t'on envoyé ici ?

Pourquoi je suis ici.. Sincèrement, cette question je me la posais également. Mon corp se figea, se contact et cette chaleur. S'en ai trop pour moi, je ne me sens pas bien..

Si mes questions te dérange, ne répond pas. Je comprendrais.

De ma main gauche, je saisis la sienne et mon visage se retourna face au siens. Pourquoi ses frissons, pourquoi se mal être et surtout, pourquoi cette peur. Je souriais légèrement et rougis un peu.

- Oui je trouve aussi que c'est un belle endroit, que.. Que tout te parait plus simple et que ton âme se sent libre a son tour. Je n'ai pas vraiment de talent, enfin mes parents disent le contraire et c'est eux qui m'ont envoyé ici, pensant bien faire sans doute.. Sinon, j'aime écrire et même si ça va te paraître bête, j'aime chanter aussi même si je ne suis pas très doué.. Toute.. Toute ma vie se résume dans mes écrits.

A la fin de mes paroles, je lâcha sa main, complètement gêné et m'écarta un peu d'elle laissant un petit espace entre nous, brisant le contact. Décidément je n'y arriverais pas, même jamais..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Gordon
Débutant
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 19
Localisation : Safety Crick

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Te laisse pas marcher sur les pieds, apprend a riposter.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Mer 12 Sep - 14:13

~ J'étais tournée, face à lui, ma main sur son épaule. Il la saisit et la serra. Le contact avec sa main, me fit frissoner, je baissa les yeux sur nos mains, l'une dans l'autre, tout défila devant mes yeux, comme un flashback. Mon ex petit ami, avec qui je suis restais longtemps. Je revois nos mains liées, je revois son visage, ses yeux bleu, ses cheveux blonds, son regard doux, ses lèvres se rapprochant des miennes, nos baisers. Puis la voix de Chase me sort de mes souvenirs, maintenant douloureux.

Oui je trouve aussi que c'est un belle endroit, que.. Que tout te parait plus simple et que ton âme se sent libre a son tour. Je n'ai pas vraiment de talent, enfin mes parents disent le contraire et c'est eux qui m'ont envoyé ici, pensant bien faire sans doute.. Sinon, j'aime écrire et même si ça va te paraître bête, j'aime chanter aussi même si je ne suis pas très doué.. Toute.. Toute ma vie se résume dans mes écrits.

Je levais, mes yeux noisette sur le jeune homme qui tenait ma main. Il affichait, un petit sourire et avait les joues un peu rougis. Aussitôt qu'il se tût, il rompait le contact, lâchant ma main et se décalant un peu de moi, en gardant fermement l'équilibre sur la branche du peuplier. Je le suivis des yeux, pour ensuite regarder mes pieds qui se balançaient dans le vide. Je sentais un sentiment de gêne s’installait entre nous, et un silence pesant persistait.
Il disait ne pas avoir de talent, mais il aimer écrire et chanter. Rien de cela n'était idiot, je trouvais cela dommage qu'il ne reconnaisse pas son talent. Comme moi. Moi je savais que j'étais douée pour la danse, et en plus de ça je continuais de danser malgré une hanche brisée. Oui elle était toujours brisée, mais elle était en place. Les médecins n'avaient rien put faire pour la refaire. J'avais une hanche brisée, qui était attachée avec des bouts de métaux, comme des visses... Sauf que ça pouvait casser n'importe quand, et je me retrouverais dans un lit d’hôpital et mon destin serait scellé.
Bref, ne parlons pas de malheur, le principal c'est que je danse encore.

Chase était bel est bien un grand timide, son talent de poète était reconnaissable, dès qu'il parlait. Il avait cet façon, qu'on les poètes, de s'exprimer. Je souriais, j'étais bien avec Chase, mais mal à l'aise en même temps, car sa timidité nous empêcher de communiquer correctement.
Pour briser ce silence interminable j'ouvris la bouche pour parler.

Ça te dit de descendre de notre perchoir ? J'aimerais me dégourdir les jambes, un peu..

Je lui adressais, un charmant sourire, avant de descendre délicatement de l'arbre. Une fois les pieds au sol, je serrais les dents de peur de sentir la petite douleur habituelle de ma hanche. mais cette fois, je n’eus pas mal. J'avais presque envie de soupirer de soulagement. Sans crier gare, Opale bondit dans les bras, sortant ses griffes pour s'agripper à moi. Je la prenais dans le creux de mon coude pour lui grattais la tête. Un papillon passa devant son nez, elle sauta par terre pour courir après. Je rigolais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase Mazon
Amateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 23
Localisation : Un espace infinie

Feuille de personnage
Réputation: Grand Timide
Gardien / Mentor: Gauthier Baudeleau
Devise: Ce qui ne tue pas nous rend plus fort.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Jeu 13 Sep - 3:34

Ça te dit de descendre de notre perchoir ? J'aimerais me dégourdir les jambes, un peu..

Je la regardais glissé le long de cette branche, avant d'atteindre le sol. Je me répète peut être mais son rire est unique, comme elle. Je sais reconnaître les gens bien quand j'en vois et elle, elle fait partie de cela. Comment vous expliquez sa.. Il y a comme une attraction qui me lie a sa, c'est pas très clair mais c'est bien sa. Enfin peut importe, je regardais le sol et souriais en coin. La gravité, si on trouve son point exact, notre corp pourrais flotté dans les airs mais cela reste a prouvé. Toujours des théorie jamais mise en pratique. Après ce petit moment de réflexion, je me jetais a mon tour a corp perdu au sol. l'atterrissage n'es pas encore parfait mais bon, j'ai rien. Je me relevais, longeant doucement Jennifer du regard, de haut en bas avant d'atterrir face a son visage et de m'y perdre dans ses yeux.

- Tu sais, enfin tu a du le remarquer je suis un grand timide. Je ne suis pas très social et puis je n'ai pas d'amis, je n'en ai jamais eu d'ailleurs.. Enfin bref, j'irais ou tu ira.

Je tapoté mon pantalon légèrement sale et remis mon Tee-Shirt en place. Je m'avançais vers elle, naturellement et lui pris la main. Mon regard en disait long, je me sentais bien et je voulais profité de cette magnifique journée avec une fille fantastique. Je souriais, et lui donna un petit baiser sur sa joue.

- Ou tu voudra, tant que le vent souffle et le soleil brille, je suis prêt a gravir des montagnes..

Je fixais au loin l'horizon, attendant notre prochaine destination avec impatience. Jennifer, je ne sais pas qui tu es vraiment mais j'ai hâte de te découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Gordon
Débutant
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 19
Localisation : Safety Crick

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Te laisse pas marcher sur les pieds, apprend a riposter.

MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   Jeu 13 Sep - 17:30

Une fois, que Chase toucha le sol de ses pieds, et qu'il me fit face. Nous nous regardions, droit dans les yeux. Un sourire se dessinât sur mes lèvres, alors qu'il ouvrait la bouche pour parler.

Tu sais, enfin tu a du le remarquer je suis un grand timide. Je ne suis pas très social et puis je n'ai pas d'amis, je n'en ai jamais eu d'ailleurs.. Enfin bref, j'irais ou tu ira.

Je le regardait toujours, plongeant mes yeux dans les siens. Mes yeux brillaient, quand il prit ma main dans la sienne, sa main chaude emprisonnait la mienne, froide. Je le regardais toujours, savourant chaque recoin de son visage comme si il risquait de disparaitre... Cela faisait vraiment longtemps, que je ne m'étais pas senti aussi bien en compagnie d'un garçon. Depuis Thomas, en fait. Thomas, un grand gaillard blond aux yeux bleus, celui qui avait été mon petit ami, pendant longtemps, avant qu'il ne me quitte pour une autre, un ou deux mois après la mort de mon père. Il disait que j'avais changé, que je n'étais plus la même, et il avait eut raison, sauf que je n'avais pas changer. Je m’étais refermée sur moi même, pour tenter de faire mon deuil. Mais ça, personne ne l'avait compris. Personne ne me comprendrais jamais.
Mais j'étais redevenue celle d'avant, celle qui sourit toujours, celle qui vit a deux cents pour cents. Même si j'avais toujours une blessure profonde, (Enfin moins depuis les paroles de Symphéris) dans mon cœur. Je fus sortie de mes pensées, quand les lèvres de Chase se déposèrent sur ma joue. Mon cœur se mit a battre plus fort, ma main toujours dans la sienne.

Ou tu voudra, tant que le vent souffle et le soleil brille, je suis prêt a gravir des montagnes..

Je souris de nouveau, et me rapprocha de Chase, pour à mon tour déposer un baiser sur sa joue. Je lui murmurais à l'oreille.

Désormais tu as une amie, qui sera toujours la pour toi, dès que tu en aura besoin.. Je veux t'aider. Moi aussi j'étais timide avant, et pas qu'un peu. Je pourrais toujours t'aider à l’être moins..

Je plongeais mes yeux dans les siens, un long moment. Avant de regarder devant nous. La grille du campus était devant nous.
Pourquoi ne pas faire un tour dans la foret ? Ma main toujours dans celle de Chase, je l'emmenais avec moi, en dehors de Safety, pour aller vers la foret. Opale sur nos talons..


Suivant Rp > http://safety-creek.forum-gratuit.tv/t64-main-dans-la-main-jusqu-au-bout-du-chemin-chase-mazon#429
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: << Les six cygnes >>   

Revenir en haut Aller en bas
 
<< Les six cygnes >>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noce chez les cygnes
» « Les cygnes chantent avant de mourir. Certaines personnes feraient bien de mourir avant de chanter. » - Odette (Terminée)
» L'opéra Garnier
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» [Le plus beau des Cygnes] Des problèmes dans ma tête ²

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Safety Creek :: Hors-jeu :: Divers - Hors Rp :: Archives :: Saison 1-
Sauter vers: