Safety Creek
Tous les continents sont en train de se détruire. Dépèche toi. Trouve toi un talent, et viens nous rejoindre à Safety Creek. Vite, le temps presse !


Et si l'art était votre seule chance de rester en vie ..?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily De Kermenet
Débutant
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans un magnifique rêve <3

Feuille de personnage
Réputation: Danseuse indiciplinée.
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Nous devrions dormir davantage pour donner assez de place au rêve...

MessageSujet: I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...   Lun 9 Juil - 13:46

Quitter mon père et lui dire adieu avait été beaucoup plus dure que je
ne l'avais imaginé. Je le serais dans mes bras le plus longtemps
possible et ne pus m’empêcher de pleurer. Il m'avait dit de sécher mes
larmes et de faire face au destin. Plus facile à dire qu'à faire ! Il
relâcha notre étreinte et recula pour m'observer une dernière fois,
comme si c'était un dernier regard avant de m'oublier pour passer a
autre chose...
Dans l'aéroport, une voix féminine résonna, annonçant le départ de mon avion qui était un vol charter.
Je me penchais pour prendre mes sacs lorsque mon père me pris la main et y
déposa une chaine simple argentée avec pour pendentif une danseuse
pratiquant des pointes. Il me dit que ce collier était celui de ma mère,
qui lui portait chance et qu'il était en or blanc. Je le mis autours de
mon cou, embrassais pour la dernière fois mon père et partis rejoindre
mon avion. Une fois les bagages mis dans la soute et juste avant de
passer la porte, je me retournais et lui envoyais un baisée comme dans
les fins de représentation, où les danseurs ou chanteurs saluent le
public avant sa sortie. Il me répondit par un sourire merveilleusement
chaleureux et je crus voir aussi quelques larmes au fond de ses yeux.
Ce fus la dernière image de mon père.

Pendant toute la durée du voyage en avion, je ne fis que regarder par le hublot
en écoutant mes musiques tristes et calmes.Elles me berçaient, me
calmaient et me rassuraient. J'entendais des personnes parler et rire.
Je ne savais pas comme ils pouvaient autant surmonter cette étape...
En décollant de Roissy-Charles de Gaule, j'avais une vue incroyable sur
mon Europe natale. Je voyais la terre d'en haut. Tout était vert, la
végétation était plus impressionnante que je le craignais. Je comprenais
maintenant le réconfort de mon père lors qu'il avait appris que je le
quittais pour Safety Crick, la ville ou on exerçait les arts.
A la pensée de ma famille perdue, une larme fugitive s’échappa de mes yeux et coula sur ma joue.
Je n'arriverai jamais à m'y faire. Cette nouvelle vie qui commençait était
une aubaine pour moi, je le savais très bien mais jamais je ne pensais
me séparer de ma famille...
Une hôtesse de l'air passa et me proposa
plusieurs rafraichissement mais je lui répondis que je n'avais pour
l'instant besoins de rien. Elle repartit...
Je finis par m'endormir après plusieurs heure de vol...
Je me réveillais une demi-heure plus tard en pleine forme. Ma musique m'emportait et je voulais danser pour dissiper mes doutes et ma tristesse. Je baissais les yeux vers le hublot et admirais l'océan en dessous de moi.
C'était tout simplement magnifique : Le soleil scintillait sur l’immensité de l'océan Atlantique qui devenait argentée... Je laissais mon imagination s’envoler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bettina Dogliani
Arrivant
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 19
Localisation : Là où on ne s'attend pas!

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Ne t'arrête jamais, même dans l'ombre, continue à briller de ta propre lumière...

MessageSujet: Re: I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...   Lun 9 Juil - 18:09

Mon oncle et ma tante avait été tellement content quand nous avions reçut la lettre officiel du gouvernement disant que j'avais été choisie pour partir dans cette petite îl isolée: Safety Crick. Bien sûr, moi aussi je l'avais été mais j'éprouvais aussi une sorte de tristesse, d'envie de ne pas m'envolée sur cette île qui m'etait incompréhensible. Le soir de cette nouvelle je suis allée me recueillir, dans la chambre de ma défunte cousine, pour lui dire que j'avais réussi et qu'elle avait eu raison de croire en moi. La lettre stipulait bien qu'il fallait partir au plus vite, je fis donc mes valises le soir même et mon oncle m'emmenait à l'aéropoort de Venise.

Même si j'avais reçut la lattre chez mes parents, il ne se déplacèrent pas pour me dire au revoir, trop frustrés que ce ne soit pas mon frêre (dans lequel ils avait mis tout leurs espoirs) qui soit choisie pour Safety Crick. Ne pas les voirs me fis tout de même un petit pincement au coeur même si je mis attendais. Je regardais ma tante, elle pleurait à chaudes larmes. Je vis une petite larmes s'échappait de l'oeil de mon oncle qui d'habitude cachait ses émotions fortes (à part lors de l'enterrement de sa fille). Je restais forte et leur souris en en leur disant, avec sincéritée, qu'il serait toujours dans mon coeur, que c'était eux ma famille. Ensuite la voix d'une hôtesse annoça le départ imminent de mon vol. Mon oncle m'aida à placer mes énormes valises dans la soute à bagages. Puis ce fut le tour de la dernière embrassade. J'avais du mal à me faire à l'idée que je ne les reverrais plus j'amais, et puis cela me rendait triste, je chassais donc cette pensée de mon esprit.

L'avion ne faisait qu'une escale à Venise, il venait de France. D'ailleurs il n'y avait plus beaucoup de place, alors je m'assis à la première que je trouvais. Elle était à côté d'une jeune fille qui avait l'aire d'avoir à peu près mon âge, peut-être un an de plus. Elle écoutait de la musique en regardant le vague dans le hublot. Elle ne m'entendit et ne me vit donc pas arriver. Je m'assis sans un mot et l'observais. Elle avait les cheveux longs et d'un blond intense, ses yeux, qui se reflétais dans le hublot était d'un bleu profond, qui ressemblais étrangement au bleu de la mer que nous survolions. Tout en continuant mon observation, je remarquait qu'elle portait un magnifique collier en o blanc représentant une ballerine. C'été une danseuse! Je le sentais d'autant que sa silouhaite était fine élancée comme la mienne! Je surpassais ma timditée pour lui adresser la parole.

-Salut! Moi c'est Bettina! Commençais-je avec une voix que je voulais nonchalante mais qui devait trahïr l'anxiétée dût à ma timidité. Je vais à Safety Crick en tant que danseuse. Je suppose que tu es aussi une danseuse, j'ai remarqué ton collier. Comment allait-elle réagir? Je n'en avais aucune idée et cela me stréssé de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily De Kermenet
Débutant
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans un magnifique rêve <3

Feuille de personnage
Réputation: Danseuse indiciplinée.
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Nous devrions dormir davantage pour donner assez de place au rêve...

MessageSujet: Re: I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...   Lun 9 Juil - 19:15

Il ne fallait plus que je pleure ! Je devais me ressaisir au plus vite et aller de l’avant ! J'allais changer ma musique pour quelque chose d'un peu plus stimulant quand j'entendis ma voisine de siège me parler d'une voix légèrement anxieuse. Je retirais mes écouteurs et l'écoutais en la regardant.

- Salut ! Moi c'est Bettina ! Je vais à Safety Crick en tant que danseuse. Je suppose que tu es une danseuse, j'ai remarqué ton collier.


Je baissais mon regard vers mon collier. Les souvenirs du départ de Roissy me revinrent mais je les chassais. Je reportais mon attention vers cette fille, Bettina. Elle était mignonne avecses cheveux mi-long sombre ondulés avec ces yeux gris-bleus. D’ailleurs, je sus tout de suite qu'elle était une personne digne de confiance rien qu'en la regardant. Talent personnel. Elle devait aussi être quelqu'un de réservée car je le vis dans sa manière de se tenir. En plus c'était une danseuse ! Bon coïncidence !
Je lui souris et lui répondis de ma façon la plus amicale possible :

- Salut ! Tout juste ! Moi aussi je vais à Safety Crick, en même temps, cet avion y va directement ^^

La voyant stresser de plus en plus, je tentais de détendre l'atmosphère et lui tendis la main :

- Moi c'est Lily, la parisienne. Avec ma connaissance sur les accents du monde, je dirais ... que tu es d'Italie, je me trompe ? Et aussi c'est quoi ta spécialité ? Vu tes gestes fins et gracieux, le classique non ?

Cette fille avait l'air d'être curieuse et de quelqu'un d’authentique. Je me sentais bien et surtout mieux en train de lui parler que de rester seule avec ma musique. J'étais certaine qu'entre nous, on finirait bonnes amies ! Enfin j'espérais ne pas me tromper !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bettina Dogliani
Arrivant
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 19
Localisation : Là où on ne s'attend pas!

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Ne t'arrête jamais, même dans l'ombre, continue à briller de ta propre lumière...

MessageSujet: Re: I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...   Mer 11 Juil - 10:30

Après mon intervention, il y eut un silence. La jeune fille regarda son collier, puis elle releva ma tête et m'observa. Même si je l'avais moi-même observais un peu avant, je n'aimais pas cette sensation. Que pouvait-elle bien pensait de moi? En plus, je n'avait pas vraiment fais d'efforts sur mes habits. J'avais enfilé un vieux jogging. Il avait beau être vieux, mais à ma connaissance, c'était toujours ce qu'il y avait de mieux pour un voyage. Soudain elle stoppa son observation, me regarda dans les yeux et me souris.

- Salut ! Tout juste ! Moi aussi je vais à Safety Crick, en même temps, cet avion y va directement ^^

Ma voisine de siège, dont je ne conaissait toujours pas le prénom, avait vraiment l'air sympa. Je ne savais pas quoi lui dire de plus et mes mains devenaient moites à cause du stresse qu'elle me rejette. Mais non, je me trompais, elle continua.

- Moi c'est Lily, la parisienne. Avec ma connaissance sur les accents du monde, je dirais ... que tu es d'Italie, je me trompe ? Et aussi c'est quoi ta spécialité ? Vu tes gestes fins et gracieux, le classique non ?

Je commençais à me détentre. Après tout, ce ne serait peut-être pas aussi difficile que je le pensait. Je souhaitais de tout mon coeur me faire une amie avant d'arriver à Safety Crick, et je sentait que c'était la bonne personne. Enfin je l'espérait tellement que je le sentais.

-C'est exactement ça! Je viens plus précisément de Venise. Et oui ma spécialité c'est la danse classique. C'est une danse que je trouve magnifique!! Dis-je en repensant à tout les ballets que j'avais vu en vrai où à la télé. Mais biensûr, j'aime aussi beaucoup les autres danses. Toi tu viens de France n'est-ce pas? Par contre moi, je suis moins perspicaces que toi pour voir qu'elle est ta spécialité!

Juste à la fin de ma phrase une hôtesse nous demanda d'attacher nos ceintures car nous entamions la descente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily De Kermenet
Débutant
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans un magnifique rêve <3

Feuille de personnage
Réputation: Danseuse indiciplinée.
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Nous devrions dormir davantage pour donner assez de place au rêve...

MessageSujet: Re: I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...   Mer 11 Juil - 21:06

-C'est exactement ça! Je viens plus précisément de Venise. Et oui ma spécialité c'est la danse classique. C'est une danse que je trouve magnifique!! Mais bien sûr, j'aime aussi beaucoup les autres danses. Toi tu viens de France n'est-ce pas? Par contre moi, je suis moins perspicaces que toi pour voir qu'elle est ta spécialité !

J'allais lui répondre lorsque l'hôtesse de tout à l'heure nous demanda d'attacher nos ceintures pour l’atterrissage (qui durait à chaque fois 45min). Je m’exécutais en rangeant mes écouteurs et mon Ipod dans mon sac... Je jetais un regard par le hublot puis m'adressais à Bettina :

- Oui je viens de France, plus précisément de Paris mais j'ai tellement voyagé que je me sens chez moi nul part....


Je marquais un temps de pause en me remémorant mes destinations variées avec mon père. Tellement de pays pour ne voir que la ba la chambre d’hôtel... Je ne pus m’empêcher de pousser un soupir.

- Je n'ai pas vraiment de spécialité à proprement parler. J'aime tous alors je fais des chorées mélangées de tout ! C'est ça que j'aime. Mais on dit souvent que je devrai arrêter de faire n'importe quoi et faire qu'un seule chose comme du classique... Je m'en fiche de ce que l'on pense de moi, j'aime ce que je fais... et je continuerai jusqu’à ce que je n'en ai plus envie...


Je lui souris en espérant ne pas l'avoir embêté avec ces histoires.

- Sinon, j'ai déjà été quelques weekend à Venise. C'est magnifique, cette ville construite sur l'eau ! Et comment est le carnaval ? Les costumes sont bien aussi étincelants que l'on dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bettina Dogliani
Arrivant
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 19
Localisation : Là où on ne s'attend pas!

Feuille de personnage
Réputation: Pied gauche
Gardien / Mentor: Taylor Ariel Kennedy
Devise: Ne t'arrête jamais, même dans l'ombre, continue à briller de ta propre lumière...

MessageSujet: Re: I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...   Dim 15 Juil - 10:35

Après avoir attaché nos ceintures et que l'hôtesse soit partie, ma voisine de siège me répondit.

- Oui je viens de France, plus précisément de Paris mais j'ai tellement voyagé que je me sens chez moi nul part....

Elle eut un regard empreint d'une légère tristesse. Je ne savais pas ce que c'était de ne pas avoir du tout d'endroit où se refugier, d'endroit où l'ont se sent en sécurité mais cela devait être difficile. Moi, j'avais eu la chance de trouver une "seconde" famille dès l'âge de cinq ans et d'avoir put vivre là-bas. Puis Lily poussa un long soupir, ce qui me sortit de mes pensées et continua.

- Je n'ai pas vraiment de spécialité à proprement parler. J'aime tous alors je fais des chorées mélangées de tout ! C'est ça que j'aime. Mais on dit souvent que je devrai arrêter de faire n'importe quoi et faire qu'un seule chose comme du classique... Je m'en fiche de ce que l'on pense de moi, j'aime ce que je fais... et je continuerai jusqu’à ce que je n'en ai plus envie...

-Tu as bien raison! Affirmais-je. Moi, je pense que se doit être plutôt sympa à faire et à regarder! Les gens sont tellement bête parfois!

Cela me révoltait, les personnes qui croyait tout savoir, qui nous disait ce qui était bien ou pas pour nous et qui décidez à nos place. Quand, avec Camille, nous avions commencée le dessin c'était mes parents qui m'avait payé les cours et quand je leur avait dit que c'était une vrai catastrophes et que je voulais essayer la danse ils m'ont interdit de changer de discipline. Quand je leur ai fait une démonstration de se que je savais faire pour qu'ils changent d'avis, ils n'ont pas arrêté de bailler et à la fin de dire que c'était nulet que de toute façon je ne savais rien faire. Heureusement que mon oncle et ma tante été là, ils m'ont consolé et c'est eux qui m'ont payés les cours de danse.

Ensuite Lily me posa des question sur Venise et son carnaval. Ah, ce carnaval je ne le reverrait même plus... A Venise le carnaval était une ancienne tradition. Il existait avant que toute la végétation arrive et c'était la seule chose qui était restée de ce temps. Je sourit en repensant à cette explosion de couleur.

-Oui, les costumes sont magnifiques! Il y a des couleurs de partout et on ne sait plus où donner de la tête! Malheureusement, à cause de la végétation de plus en plus importante il y a plein d'algues bizzarres qui poussent et parfois les pirogues ont dût mal à passer. Et Paris? Comment c'est?

J'avais lut beaucoup de chose à propos de la capital Française, j'avais vu quelque photo aussi mais je n'avais j'amais eu l'occasion d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
I believe I can fly, I believe I can touch the sky ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» | CK006 | Du poisson...
» Touch Down [Plum's]
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» 08. Do you wanna touch ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Safety Creek :: Hors-jeu :: Divers - Hors Rp :: Archives :: Saison 1-
Sauter vers: